Dreadlocks et cheveux fragiles : compatible ? Cette question de nombreuses prospects me la posent. Et je réponds oui sans hésiter ! A travers l’histoire de Laure-Anne, découvrez pourquoi.

Les dreadlocks et les cheveux fragiles sont ils compatibles ?

Pourquoi nos cheveux deviennent ils fragiles ?

De nos jours, nous sommes sont de plus en plus confrontés à une fragilité grandissante de nos cheveux.

Ainsi nos pointes se cassent, nos cheveux tombent, des trous se forment sur nos crânes. De plus notre chevelure graissent de plus en plus rapidement après nos lavages.  Bref, nos cheveux sont ternes et sans vie.

Quels sont les causes de cette fragilité accrues de nos crinières ? Elle sont multiples :

  • On se lave trop les cheveux. les dermatologues conseillent un lavage tous les 7 ou 10 jours.
  • L’utilisation de shampoings, après-shampoings, conditionners, etc. bourrés de produits chimiques agressant notre cuir chevelu.
  • Un usage trop intensif du sèche cheveux à trop haute température.
  • Le recours au fer à lissage trop récurrent.
  • Un abus du plaquage ou défrisage pour les porteurs de cheveux afro ou frisés

Les dreadlocks : un remède aux cheveux fragiles ?

Les locks naturelles permettent de renforcer des cheveux fragiles.

Certes seules des mains expertes peuvent réaliser des dreads naturelles ou poser des extensions sur cheveux fragiles. Ma grande expérience en la matière, mon appétence pour de cheveux fins et fragiles et ma technique de crochetage « the swedish touch » me permettent de créer sans difficultés des dreadlocks aux personnes aux cheveux fragiles.

Les dreads renforcent les cheveux car :

  • La technique du crochetage permet de les solidifier et de les agglomérer. Ainsi, nos cheveux sont donc protégées des agressions extérieures. Notre chevelure croît, alors, en toute sérénité tout en se renforçant.
  • Le lavage de dreadlocks se fait trois ou quatre fois par mois au maximum.
  • Les produits capillaires utilisés sont naturels (sans produits chimiques, ni huiles de palme).
  • Une routine régulière d’entretien des locks permet de les fortifier.
  • Le séchage de vos cheveux se fait à l’air libre.
  • Pas d’utilisation de fer à lisser ni de technique de plaquage.

Dreadlocks et cheveux fragiles : la création de Laure-Anne

La problématique des cheveux fragiles de Laure- Anne

Laure-Anne est l’archétype de la jeune femme moderne de notre époque. Elle croque la vie à pleine temps. Elle jongle entre ses diverses activités et sa vie professionnelle.

Sportive de haut niveau, Laure-Anne est, entre autre, double championne du monde de para Taekwondo et est aussi instructrice fédérale diplômée d’Etat au club du Taekwondo Nice Elite.

Adepte de l’adage : Mens sana in corpore sano, Laure- Anne est un titulaire d’un master 1 de psychologie et d’un master 2 de science du sport. Elle est, de plus, fondatrice de Las Développement, association spécialisée dans le sport et la santé. Elle exerce sur la ville de Nice et propose des prestations de cocach sportive et de coach de vie.

Prise dans le tourbillon de la vie, Laure-Anne a quelque peu malmené sa chevelure. Trop de lavage, trop de coloration, trop d’utilisation de fer à lisser ou de plaquage, trop d’utilisation du sèche cheveux ont fortement fragilisés ses cheveux.

Souhaitant préserver sa chevelure, elle avait remarqué que beaucoup de sportifs.ives de haut niveau  portaient des dreads. Elle s’est renseignée et compris très vite que cela permettait de renforcer les cheveux fragiles. Séduite par les locks et par l’alternative offerte, elle décide d’en porter.

Néanmoins, son interrogation : dreadlocks et cheveux fragiles : compatible ? restait en suspens.

Les dreadlocks de Laure-Anne

Après une rapide recherche sur le net, elle découvre mon site internet. Ce dernier est, en effet, référencé en première page sur Google. Convaincue par la qualité de mes créations et entretiens sur les cheveux afro réalisés notamment auprès de Boudy, Céline, Stéphanie et Jenny. Elle décide de me contacter.

Laure-Anne avait comme projet la réalisation d’une tête entière à base d’extensions naturelles. Nous nous sommes alors rencontrées l première fois pour une pré-visite. C’est un passage obligé pour bien cerner les motivations et la qualité de cheveux d’un futur dreadé.

Très rapidement, j’ai constaté la fragilité de ses cheveux. Nous avons longuement échangé à ce sujet. Je souhaitais, en effet, comment elle en était arrivée là. Très vite, je l’ai rassuré sur la compatibilité sur dreadlocks et cheveux fragiles.

Laure-Anne a ensuite choisi le type de locks qu’elle souhaitait ainsi que la longueur et le type de pointe. Indécise quant au choix de la couleur de ses dreads, je lui ai conseillé d’opter pour un marron avec trois teintes différentes. Cela permet, ainsi, de camaïeu de reflets naturels marron.

Quelque semaines après, lors de la pose de ses extensions, j’ai longuement soigné ses cheveux avec des produits capillaires naturels. Ces derniers permettent d’hydrater son cuir chevelu et renforcer sa chevelure.

J’ai enfin prodigué à Laure-Anne des conseils pour fortifier ses cheveux fragiles :

  • Laver ses locks tous les 10 jours.
  • Sécher ses dreads à l’air libre.
  • Utiliser des produits naturels n’agressant pas le cuir chevelu.
  • Rouler régulièrement ses dreadlocks entre ses mains.

Très consciente de l’importance des entretiens  et remise en forme que je recommande (4 fois par an), elle a pris rendez-vous pour son 1er entretien dès la création terminée.

Dreadlocks et cheveux fragiles : compatible ? la réponse est donc clairement oui !